/ / /
/

Besoin de renseignements sur dioagnostic électrique

Besoin de renseignements sur dioagnostic électrique

Question posée par Anonyme 28/10/2012

Bonjour à tous, je m'appréter à acquérir une maison qui date de 1981, je viens de recevoir le diagnostic energétique et je me pose des questions sur les anomalies. Sont elles importantes, dangereuses....? Et quels frais ces anomalies vont elles me couter?

Anomalies identifiées :

- B2.3.1 h : Le dispositifs de protection différentielle ne fonctionne pas pour son seuil de déclenchement.

-B3.3.6 a : Des circuits ne comportent pas de conducteur de protection relié à la terre. ( photos : 1 lampe, 1 prise)

-B7.3 d : L'installation electrique comporte des connexions dont les parties actives nues sous tension sont accessibles.

Informations complémentaires :

-B11 a2 : Au moins un circuit terminal de l'instalation électrique n'est pas protégé par un dispositif différentiel à haute sensibilité<=30mA

B11 b2 : au moins un socle de prise de courant n'est pas de type obturateur.

Voilà pour les remarques. Pouvez vous m'en dire un pleu plus sur les risques encourus et le cout des réparations?

Une question me vient également à l'esprit, est ce qu'il y a un risque pour que la maison ne soit pas reliée à la terre?

Merci d'avance de votre aide

Suivre la discussion |
| Signaler
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

5 réponses d'expert

pascal bruel

vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44 | bruel diags

Expert

2 votes réponse utile

Le 28/10/2012

Bonjour

En premier lieu, si l'installation ne disposait pas d'une terre, cela serait indiqué avec d'autres anomalies.
Par contre, il y a des circuits qui ne sont pas équipés de terre : prise de courant sans broche de terre, circuit d'éclairage sans terre.

Au niveau des anomalies les plus dangereuses, celle du dispositif différientiel qui ne fonctionne pas, c'est le plus gênant parce que c'est ce qui rend votre installation sécurisée.
S'il s'agit du disjoncteur général EDF qui est défaillant, celui-ci est la propriété d'EDF et doit vous être remplacé gratuitement.
S'il s'agit d'un des disjoncteurs différentiel du tableau de répartition, il faut le remplacer. Le coût peut varier de 50 à 80 € selon l'ampérage.

Pour les autres anomalies, il n'y a rien de vraiment grave.
"Les connexions dont les parties actives nues sous tension sont accessibles" : en général, il s'agit de connexion avec des dominos apparents. Pour être en sécurité, il faut que les connexions soient dans des boitiers qui servent de protection mécanique en empèchant de mettre les doigts sur les conducteurs actifs (ou qu'un enfant aille mettre un objet métallique au contact des vis du domino)

"Au moins un circuit terminal de l'instalation électrique n'est pas protégé par un dispositif différentiel à haute sensibilité<=30mA" : au moins 1 circuit n'est pas protégé par le disjoncteur différentiel 30mA.
Idéalement, vous pourriez ajouter un 30mA en tête de ce(s) circuit(s) avec l'ampérage adapté à la puissance à délivrer.

"au moins un socle de prise de courant n'est pas de type obturateur" : vous avez des prises de courant (au moins une) sans obturateur intégré avec le risque qu'un enfant aille mettre un objet métallique dans les trous de la prise.

Pour plus de détails sur votre installation, contactez directement le confrère qui a réalisé le diagnostic qui saura être plus précis, notamment sur les défauts liés à votre circuit de terre. Le devoir de conseil fait aussi partie du boulot !

Cordialement

PB

http://www.bruel-diags.com

pascal bruel

vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44 | bruel diags

Expert

2 votes réponse utile

Le 18/03/2013

Bonjour
Pour tenter de répondre le plus simplement possible, j'ai repris vos questions point par point :
B.2.3.1h les dispositifs de protection differentielle ne fonctionne pas pour son seuil de declenchement :
le disjoncteur différentiel ne se déclenche pas à la valeur maximale à laquelle il est censé disjoncter (NB. cela peut être dû à une mauvaise valeur de terre, ou à un appareil défectueux)

B.3.3.1 d la valeur de la résistance de la prise de terre n'est pas adaptée au courant differentiel résiduel des dispositifs différentiels protégeant l'ensemble de l'installaion électrique :
Si vous avez un disjoncteur différentiel de 500mA en tête de l'installation, la valeur de la prise de terre ne doit pas dépasser 100 Ohms.
Si vous avez un disjoncteur différentiel de 650mA en tête de l'installation, la valeur de la prise de terre ne doit pas dépasser 77 Ohms.

B.3.3.4 a la connexion à la liaison équipotentielle principale de certaines canalisations métalliques de gaz, d'eau, de chauffage central et de conditionnement n'est pas visible.
C'est toujours le cas des vieilles installations... Si on veut se mettre à la norme, il faut relier les canalisations métalliques par un conducteur vert-jaune d'une section de 6mm², le fixer avec un collier, et que ça reste visible.

B.3.3.6 a des circuits ne comportent pas de conducteur de protection relié à la terre.
C'est toujours le cas des vieilles installations, où les normes de l'époque ne prévoyait pas de terre sur les prises de courant des pièces "sèches" (séjour, chambres) et des circuits de lumière...
Si on veut être dans la norme, il faut tirer des terres sur tous les circuits et mettre des appareillages avec broche de terre. L'installation d'un disjoncteur haute sensibilité 30mA permet de palier à cette absence de terre. C'est ce qu'on appelle une mesure conservatoire. L'anomalie est toujours présente mais la sécurité est assurée tant que le différentiel 30mA est présent et qu'il fonctionne.

B.4.3 b le type de fusible n'est plus autorisé (fusible à tabatiere, à broches rechargeables, coupe circuit à fusible de type industriel disjoncteur réglable en courant protégeant des circuits terminaux)
L'installation dispose de matériel qui est considéré comme dangereux. Le coût du remplacement dépend de l'appareil à remplacer.

B.5.3 a locaux contenant une baignoire : la continuité électrique de la liaison équipotentielle supplémentaire reliant les éléments conducteurs et les masses des matériels électriques n'est pas satisfaisante (résistance supérieure à 2 ohms).
Mauvaise continuité ou absence de liaison équipotentiellle dans la salle de bains. Là, s'agissant d'une pièce d'eau, il faudrait relier à la terre tout ce qui est métallique : canalisations cuivre, baignoire, siphon métallique, huisserie de porte, bâti de fenêtre, etc.

B.6.3.1 a local contenat une baignoire : l'installation électrique ne répond pas aux prescriptions particulieres appliquées à ce local ( adéquation entre l'emplacement ou est installé le matériel electrique et les caracteristiques de ce dernier _ respect des règles de protection contre les chocs électriques liées aux zones)
Des appareillages non-adaptés sont dans les zones de protection de la baignoire ou de la douche. A voir ce qui est en place. Des fois on a carrément des tableaux de répartition au-dessus de la baignoire ! Le plus souvent, il s'agit du luminaire au-dessus du lavabo qui n'a pas le bon indice de protection et qui est à moins de 60 cm de la baignoire.

B.8.3 a l'installation comporte des matériels électriques vétustes
Vous devez avoir de vieux interrupteurs à bascule rond qui se démonte simplement en dévissant le capot, ou des appareils qui ont un porte-fusible. Il faudrait remplacer tous les appareils en question.

B.8.3 b l'installation comporte des matériels électriques inadaptés à l'usage
Indice de protection de luminaire extérieur non-conforme, ou point lumineux en attente d'appareillage avec une douille provisoire de chantier.

Est ce dangereux ? OUI
Faut il faire les reparations avant d'emmenager ? VAUT MIEUX, mais rien ne vous y oblige
L'électricité est elle au norme ou faut il tout refaire ? Clairement NON. Tout refaire, c'est probable comte tenu du fait qu'il y a certainement la présence de fils gainés en coton ou des circuits qui passent dans des gaines métalliques. Du coup, lorsqu'on installe un disjoncteur 30mA sur des vieilles installations, celui-ci n'arrête pas de sauter en raison des nombreus fuites sur l'ensemble du réseau.
Cela va t il couter cher ? OUI, plusieurs milliers d'euros. Faites chiffrer par plusieurs entreprises d'électricité pour comparer et étudier avec elles ce que vous voulez faire (rénovation en encastré ou en apparent, redisposition des pièces, déplacement du tableau de répartition, etc.)

Comme il est souvent rappelé au travers des posts sur ce site, le disgnostic électrique n'est pas un cahier des charges de rénovation de l'installation. Aussi, il est primordial de faire appel à des électriciens pour reprendre l'installation pour assurer la sécurité à défaut d'être conforme strictement à la règlementation.
Cordialement
PB

pascal bruel

vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44 | bruel diags

Expert

1 vote réponse utile

Le 10/02/2014

Bonjour
Le principal point problématique de cette installation réside dans la mauvaise valeur de terre. C'est ce qui génère un certain nombre d'anomalies et qui empêche le disjoncteur différentiel de se déclencher, lors du test.
Pour améliorer la valeur de la prise de terre, le plus simple serait de mettre un deuxième piquet éloigné du premier piquet (à l'endroit où se situe la barrette de terre) d'au moins 5 mètres et de relier les deux avec une tresse en cuivre nue. En général, le disjoncteur différentiel a une sensibilité de 500 mA, ce qui implique une valeur maximum de 100 Ohms pour la terre.
Si la nature du terrain n'est pas conductrice, il faudra peut-être planter un autre piquet de terre...
Pour le reste, ça correspond aux normes de l'époque : absence de terre sur certains circuits (chambres, éclairage).
La base de la sécurité électrique, c'est d'avoir une bonne terre. Cela peut se résoudre avec un peu de matériel (piquet de terre, tresse de cuivre section 25mm²) et de l'huile de coude.
La deuxième chose importante est de disposer d'un disjoncteur différentiel haute sensibilité 30mA.
A priori, vous n'en avez pas sur le tableau de répartition. Ce système est peu couteux (80 Euros à l'achat dans les grandes enseignes de bricolage) et vous reviendrait à 250 à 300 euros en payant un électricien pour la fourniture et la pose de l'appareil.
Le fait de poser ce disjoncteur différentiel 30mA en protection générale sur le tableau (ou d'en poser plusieurs qui protègeraient l'ensemble des circuits) fait que cela permet de sécuriser l'installation.
Dans notre jargon, on appelle ça une mesure compensatoire par rapport aux anomalies des circuits qui sont dépourvus de terre.
En conclusion, cela ne coûterait pas très cher de remédier à ces défauts.

Cordialement
PB

stéphane dapremont

expert en pathologie des bâtiments à gisors (27) | etic diagnostic immobilier

Expert

1 vote réponse utile

Le 13/02/2014

Bonjour,
j'ajouterai, en plus des conseils bienveillants de notre confrère, qu'il faut lire l'intégralité du rapport, car vous devez avoir un chapitre nommé "OBJECTIF DES DISPOSITIONS ET DESCRIPTION DES RISQUES ENCOURUS EN FONCTION DES ANOMALIES IDENTIFIEES", celui-ci vous explique à quel type de risque l'anomalie relevée vous expose (exemple anomalie B6.3.1 se rapporte au groupe B6).
En matière d'électricité, il n'y a pas de "petits" risques, seul, la probabilité de leur survenance peut être un facteur variable, il ne faut donc en négliger aucun.
J'ajouterai que si vous ne comprenez rien au contenu, n'insistez pas, demandez un devis à un électricien, et pour faire simple, vous lui demandez une " mise en sécurité de votre installation " (suivant guide promotelec pour les installations existantes) et vous lui donnez copie du rapport.
Sa responsabilité sera engagée (conseil demandez plusieurs devis).
Le devis peut donner suite à négociation si vous n'avez pas encore signé pour l'achat.

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

Le 31/10/2012

Bonjour,

j'aurai pas fait mieux que PB

www.bbh-batiexpert.fr

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

Le 18/03/2013

bonsoir à tous et à toutes


je viens de recevoir mon compris et il y a plusieurs anomalies detectées pouvez vous m'aider car je ne comprend rien

merci par avance de votre aide

B.2.3.1h les dispositifs de protection differentielle ne fonctionne pas pour son seuil de declenchement

B.3.3.1 d la valeur de la résistance de la prise de terre n'est pas adaptée au courant differentiel résiduel des dispositifs différentiels protégeant l'ensemble de l'installaion électrique

B.3.3.4 a la connexion à la liaison équipotentielle principale de certaines canalisations métalliques de gaz, d'eau, de chauffage central et de conditionnement n'est pas visible

B.3.3.6 a des circuits ne comportent pas de conducteur de protection relié à la terre

B.4.3 b le type de fusible n'est plus autorisé (fusible à tabatiere, à broches rechargeables, coupe circuit à fusible de type industriel disjoncteur réglable en courant protégeant des circuits terminaux)

B.5.3 a locaux contenant une baignoire : la continuité électrique de la liaison équipotentielle supplémentaire reliant les éléments conducteurs et les masses des matériels électriques n'est pas satisfaisante (résistance supérieure à 2 ohms)

B.6.3.1 a local contenat une baignoire : l'installation électrique ne répond pas aux prescriptions particulieres appliquées à ce local ( adéquation entre l'emplacement ou est installé le matériel electrique et les caracteristiques de ce dernier _ respect des règles de protection contre les chocs électriques liées aux zones)

B.8.3 a l'installation comporte des matériels électriques vétustes

B.8.3 b l'installation comporte des matériels électriques inadaptés à l'usage


Est ce dangereux ? Faut il faire les reparations avant d'emmenager ? l'électricité est elle au norme ou faut il tout refaire ? Cela va t il couter cher ?

Merci de me répondre assez rapidement nous n'avons que 7 jours pour resilier le compromis si les travaux sont trop couteux

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

Le 19/03/2013

merci de votre réponse

le diagnostiqueur m'a dit que le fait d'installer un differentiel 30mA resoudrait pas mal de probleme et que cela coute environ 100e pose par un professionnel est ce vrai ?

pascal bruel

vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44 | bruel diags

Expert

Le 19/03/2013

Bonjour
A condition qu'il n'y ait pas de fuites sur dans les circuits, sinon vous n'arriveriez même pas à enclencher le différentiel qui sauterait sans arrêt.
La solution unique du différentiel 30mA est valable pour les maisons récentes, avec des conducteurs électriques sous gaine plastique : en gros les maisons construites à partir des années 70.
L'installation que vous décrivez a l'air d'être beaucoup ancienne et franchement vétuste.
Cela voudrait dire : vérification des circuits, des boites de dérivation, recablâge du tableau de répartition avec des disjoncteurs bipolaires, ajout d'un ou plusieurs 30mA, etc.
Cordialement
PB

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

Le 10/02/2014

Bonjour à tous,

J'envisage d'acheter une maison construite en 1980-1981 et je viens de lire le diagnostic électrique pour lequel je ne comprend pas tout....pourriez-vous me dire ce qu'il en retourne et surtout si ça coûte cher à refaire et si certaines interventions ne sont pas un "problème" et pour lesquelles les éventuels travaux peuvent attendre sans générer de risques ??

L’installation intérieure d’électricité comporte une ou des anomalies pour laquelle ou lesquelles il est vivement recommandé d’agir afin d’éliminer les dangers qu’elle(s) présent(nt).
Les anomalies constatées concernent :
- La protection différentielle à l’origine de l’installation électrique et sa sensibilité
appropriée aux conditions de mise à la terre.
- La prise de terre et l’installation de mise à la terre.

Constatations diverses : La valeur de la résistance de terre est trop élevée (327 ohms) de ce fait le différentielle ne se déclenche pas sur défaut. Une prise dans la cuisine n’est pas reliée à la terre (dans m’angle du mur à gauche de la porte.

Anomalies identifiées :
- Le (les) dispositif(s) de protection différentielle ne fonctionne (fonctionnent) pas pour son seuil de déclenchement.
- La valeur de la résistance de la prise de la prise de terre n’est pas adaptée au courant différentiel résiduel (sensibilité) du ou des dispositifs différentiels protégeant l’ensemble de l’installation électrique.
- La valeur mesurée de la résistance de continuité du conducteur de la liaison équipotentielle principale entre la borne ou barrette principale de terre ou le répartiteur de terre et les points de connexion est supérieure à 2 ohms.
- Des circuits ne comportent pas de conducteur de protection relié à la terre.
- Au moins un circuit terminal de l’installation électrique n’est pas protégé par un dispositif différentiel à haute sensibilité < ou égal à 30 mA.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses

Cordialement,

LB



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BD
bertrand degueurce

etudes de sol par un géologue pour assainissement autonome | argile, bureau d'études en assainissement

Expert

PH
pierre h.

bailleur de logement, ancien élu, agriculteur

Expert

CR
cle r.

maison ossature bois, charpente, isolation... | hb

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin



Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser l'usage de votre habition afin de répondre au plus près de vos besoins.

Merci de préciser le type de votre habitation.

Merci de préciser la ville où se situe le bâtiment.

Merci de préciser votre code postal.


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !