erreur diagnostic amiante toit fibrociment

Question détaillée

Question posée le 20/03/2017 par SPARIS17

Bonjour,

Nous avons acheté en juin 2016 une maison de campagne. Dans le diagnostic effectué par le vendeur, il n'y avait pas d'amiante.

Un mois après l'achat, nous avons fait venir un toiturier pour démousser le toit, il nous a indiqué qu'il y avait de fortes chances que le toit soit amianté. Nous avons donc fait venir le diagnostiqueur du vendeur qui, après analyse, nous a confirmé que le toit en fibrociment était bien amianté.

Le toit est encore en bon état mais le jour où il sera nécessaire de le remplacer, cela nous coûtera, outre le prix du toit, le désamiantage (minimum 16 000€, devis à l'appui).

Si nous avions eu connaissance de cet amiantage, nous n'aurions sans doute pas acheté. Nous avons refait la déco de la maison et ne voulons pas annuler la vente (si toutefois cela était possible) mais quel dédommagement pouvons-nous demander/exiger du diagnostiqueur ou du vendeur ? Nous lui avons envoyé les devis d'une nouvelle toiture (16 000€) et celui du désamiantage (16 000€), il a soi-disant contacté son assureur mais nous n'avons aucune nouvelle depuis six mois.

Merci d'avance !

Signaler cette question

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 20/03/2017 par ADI

Bonjour,

Les frais souhaités seront en fonction du préjudice causé, pour obtenir gain de cause contactez le diagnostiqueur ainsi que son assureur, les renseignements nécessaires figurant dans votre dossier technique.

"Au service de vos besoins"
Pour COMPRENDRE, AGIR et REUSSIR : aab-immobilier.com

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 20/03/2017 par ADI - Anjou Diagnostic Immobilier

Bonsoir,
Le diagnostiqueur a tout intérêt a laisser trainer les choses en espérant que vous vous lassiez.
Contactez directement son assurance (en recommandé) pour exiger la prise en charge du dossier et le dédommagement qui vous revient.
Attention tout de même : Si la couverture n'était pas visible ou pas identifiable (recouverte ou masquée...) sans déployer des moyens particuliers (élévateurs...), le diagnostiqueur peut ne pas être considéré comme fautif. En effet, le diagnostic avant-vente n'autorise pas les démontages, les prises de risque (hauteur >3m), la dégradation de matériaux (hors sondage ou prélèvement)...
Mais apparemment, vu sa réaction, il a l'air de reconnaître ses torts.
Cordialement,

Signaler cette réponse
5

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 21/03/2017 par Anonyme

Merci beaucoup de votre réponse. Le toit était tout à fait accessible du 1er étage en ouvrant une fenêtre "chien-assis". Dans le diagnostic, il avait précisé que seuls les combles n'étaient pas accessibles.
Pour info, avant même de signer le compromis de vente, nous avions eu accès (par le notaire) à un diagnostic datant de TROIS ANS AVANT notre achat et ce même diagnostiqueur y avait précisé que le toit devait être contrôlé. Avec le nouveau diagnostic effectué pour notre achat, nous en avions déduit que le contrôle avait été effectué entre-temps et que tout allait bien. Le diagnostiqueur devait donc savoir pertinemment que le toit contenait de l'amiante. Il a suffi d'un coup d'oeil au couvreur/toiturier pour le déceler..

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 21/03/2017 par ADI - Anjou Diagnostic Immobilier

Il est d'autant plus en tort que ce matériau fait aujourd'hui (depuis 2013) parti de la liste des matériaux à identifier !

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 22/03/2017 par Belle Lurette

Bonjour,
le diagnostiqueur du vendeur, quand il est revenu, vous a-t-il confirmé par écrit que le toit comportait de l'amiante ?
Rapprochez-vous de votre notaire pour le tenir au courant du problème et qu'il vous soutienne dans vos démarches.
En tout cas, inondez tous les protagonistes de lettres recommandées avec A.R. (Votre vendeur en premier pour le mettre en demeure de régler le problème, ensuite diagnostiqueur, notaire, assurances) pour dater le plus tôt possible la découverte du problème.
Vous devrez certainement aller en justice et ce document est très précieux. Surtout que vous n'avez que deux ans pour vous retourner contre le vendeur, qui lui doit se retourner contre le diagnostiqueur, car c'est lui le commanditaire (le client) des diagnostiques, donc c'est à lui de faire porter la responsabilité de la faute sur le fautif. Vous, vous devez vous retourner contre votre vendeur.
Bon courage et bonne journée

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

4 commentaires

Commentaire posté le 23/03/2017 par Anonyme

Bonjour,
Merci de votre réponse. Nous avons appelé le notaire qui semblait ne pas se sentir concerné et nous a juste conseillé de contacter le diagnostiqueur. Ce dernier est revenu pour un prélèvement et nous a en effet confirmé par écrit la présence d'amiante. Sur son "conseil", nous avons écrit à son assureur (A.A pour ne pas le nommer) qui nous a répondu que dans la mesure où le toit n'était pas endommagé, il n'y avait pas de risque et pas de dédommagement. Nous avons répondu voici 3 mois pour leur faire prendre la mesure du préjudice et n'avons aucune réponse. Nous ne savons plus trop quoi faire... Merci pour votre aide.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/03/2017 par Belle Lurette

Et voilà, c'est toujours comme ça, en France quand on est victime d'une escroquerie. Donc, vous devez contacter un avocat. Voyez sur vos contrats d'assurance si vous avez souscrit une protection juridique, à moins ne vous n'ayez droit à l'aide juridictionnelle...
Il y a manifestement une faute du diagnostiqueur, et un vice caché de la part du vendeur. Les diagnostiques sont faits pour éclairer l'acheteur afin qu'il puisse acheter en connaissance de cause ou... renoncer à son achat si un problème trop lourd est détecté. Et comme vous le dites vous-même, si vous aviez eu connaissance du problème, vous n'auriez pas acheté. Le notaire a fourni les diags, bons ou mauvais, il n'est pas en cause. Mais vendeur et diagnostiqueurs sont mouillés jusqu'aux os !

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/03/2017 par Anonyme

Merci Cathy.N'ayant ni protection juridique ni droit à l'aide juridictionnelle, nous allons sans doute contacter un avocat, en espérant ne pas avoir trop de frais car nous avons mis toutes nos économies dans cette maison !

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/03/2017 par ADI - Anjou Diagnostic Immobilier

Contactez des associations de défense des consommateurs, qui peuvent également vous aider dans vos démarches.
Après il est évident qu'un tribunal ne fera pas forcément prendre en charge le désamiantage puisque celui-ci n'est pas justifié : Toiture en bon état. Mais il peut vous octroyer une indemnité pour le préjudice subit.
La solution est certainement de recouvrir cette couverture (tuiles).

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 24/03/2017 par EXPERT CONSTRUCTION

Bonjour
Eternel problème des diagnostiqueurs incompétents pour reconnaître et détecter l' amiante...
Dans votre cas, compte tenu du montant des frais à envisager, assigner le diagnostiqueur devant le Tribunal de Grande Instance pour obtenir sa condamnation et obtenir les dommages et intérêts légitimes qui vous sont dus, car vous pouvez prétendre au fait que vous n'auriez pas acheté en raison de votre discernement qui a été vicié...
Tolérance ZERO pour les mauvais et les incompétents...
Si vous le souhaitez, je vous communiquerai les jugements obtenus contre des diagnostiqueurs, jugements qui font jurisprudence....
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 25/03/2017 par Anonyme

Merci Lionel pour ces conseils avisés. Je n'ai pas de jugement obtenu contre des diagnostiqueurs pour des problèmes d'amiante et cela m'intéresserait. Dois je vous donner mon adresse émail ou pouvez vous mettre un lien ici?
Merci d'avance.

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Ville ?
Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h